Le prix Paul Gallagher est décerné à un "véritable leader" et à un diplômé de Techniques de travail social

L'obtention du prix Paul Gallagher est une validation du travail acharné accompli par Ken'Nikahontehsa Norton-Montour au cours des trois dernières années.

Dans sa lettre de nomination, l'enseignante Vanessa Robillard a déclaré que Ken'Nikahontehsa "a fait preuve d'un engagement constant à persévérer et à exceller en toute circonstance et à trouver l'équilibre entre les responsabilités académiques et personnelles. Non seulement Ken'Nikahontehsa se consacre à ses études, mais elle contribue activement à la vie du collège".

Nommé d'après le premier directeur général du Collège Dawson, le prix Paul Gallagher récompense les étudiants diplômés qui font preuve d'engagement communautaire, de leadership et de réussite scolaire.

Unir les peuples

Vanessa a déclaré que Ken'Nikahontehsa, une étudiante de Techniques de travail social , "est un véritable leader, qui unit les gens avec compassion, intégrité et humilité".

Ken'Nikahontehsa défend ardemment sa communauté d'origine, Kahnawá:ke. "Elle a dirigé nos étudiants de troisième année dans leur projet d'action communautaire portant sur la création d'une intervention communautaire", a écrit Vanessa dans sa lettre de nomination. "Par exemple, elle a sensibilisé la classe aux défis et aux réalités des personnes qui sortent d'incarcération et a pris le temps de contacter le Centre de justice des premiers peuples de Montréal pour travailler en collaboration avec lui sur les questions qui touchent cette population.

Ken'Nikahontehsa est reconnaissante envers ses professeurs et son expérience à Dawson. "Avant Dawson, je ne savais pas quoi faire ensuite. Lorsque le moment est venu de poser ma candidature, j'ai examiné le programme Techniques de travail social à Dawson et j'ai su que c'était pour moi", a déclaré Ken'Nikahontehsa lors d'un entretien avec le bureau de communication de Dawson.

Les étudiants sont devenus une famille

"Ce que j'ai le plus apprécié dans mon expérience à Dawson, ce sont les personnes que j'ai rencontrées dans le cadre de mon programme", a-t-elle déclaré. "Nos professeurs étaient dévoués et je n'aurais pas pu m'en sortir sans leur soutien. Les étudiants sont devenus ma famille au cours des trois dernières années. Nous avons tissé des liens autour de larmes, de rires et d'une passion pour le changement".

Outre son implication dans son programme, Ken'Nikahontehsa joue au rugby et aime participer à des événements liés aux études sur les femmes et le genre. L'un de ses poèmes a été sélectionné pour être publié dans le magazine Verge, un projet de l'Union féministe de Dawson, un club d'étudiants.

Prochaines étapes

Son projet actuel consiste à obtenir un certificat de lutte pour pouvoir entraîner des athlètes lors des Jeux indigènes de Kahnawá:ke en 2023. Récemment, elle a commencé à travailler à temps partiel en tant qu'assistante sociale pour les services familiaux de Kahnawá:ke Shakotiia'takehnhas.

À l'automne, Ken'Nikahontehsa commencera une licence en travail social à l'université McGill. "Mon objectif de carrière est de devenir activiste et de promouvoir le changement social pour les peuples indigènes", a-t-elle déclaré.



Dernière modification : 1er juin 2022