Image de vers mangeant du compost

Une équipe de gestion des déchets composée de vers de terre commencera à travailler à Dawson ce printemps grâce à une subvention de Collèges et Instituts Canada. Leur tâche est simple : consommer les déchets organiques que nous jetons dans les stations de tri des couloirs et les transformer en engrais riche en nutriments pour nos jardins.

Le groupe initial sera composé d'environ 30 000 vers de compostage de type "red wriggler" et devrait s'agrandir pour former une équipe d'environ 300 000 vers d'ici août-septembre.

"Cette solution fondée sur la nature est un magnifique cycle qui utilise les déchets pour nourrir les créatures vivantes et produire de l'engrais qui est réutilisé dans notre paysage", a déclaré Chris Adam, du bureau du développement durable de Dawson. Il s'agit du deuxième projet de démonstration national de Dawson en l'espace d'un an, qui permettra de réduire davantage nos émissions de gaz à effet de serre.

A venir au printemps

Le bureau du développement durable recevra ce printemps des vers et un lombricomposteur, qui sera installé sur un site extérieur encore à déterminer. Il devrait être opérationnel à la mi-juin. Les vers seront logés dans un prototype d'unité scellée avec des capteurs qui relaient les conditions internes sur un téléphone portable pour une surveillance facile.

Lorsque tout fonctionnera pendant le semestre, le lombricomposteur devrait traiter 1,1 à 1,2 tonne métrique par semaine. Les turricules de vers seront utilisés dans nos jardins comme un puissant engrais et ce qui restera sera séché et vendu à la communauté de Dawson pour leurs propres jardins.

La gestion du lombricomposteur sera un projet bénévole des étudiants tout au long de l'année, supervisé par le Bureau du développement durable.



Dernière modification : 3 mai 2023