Stratégies pour un enseignement antiraciste et décolonisé


Extrait de Stratégies pour un enseignement antiraciste et décolonisé - par Anamika Twyman-Ghoshal, PhD, et Danielle Carkin Lacorazza, PhD - tiré de Faculty Focus, 31 mars 2021.


Il est important de mentionner que nous abordons les questions de justice raciale et sociale en tant que praticiens et apprenants qui s'efforcent d'atteindre l'objectif de l'antiracisme et de la décolonisation du programme d'études. Ce travail est en cours et l'objectif ici est de partager des stratégies qui nous rapprochent de l'éthique éducative. La liste et le cadre proposés ici ne sont pas exhaustifs et il reste encore beaucoup à apprendre et à progresser, en particulier lorsqu'il s'agit de reconnaître nos propres préjugés et la manière dont ils se manifestent dans la classe. Il est important de comprendre qu'il n'est pas nécessaire d'être un expert sur ces sujets pour s'engager activement dans ces conversations avec les élèves. Toutefois, pour guider efficacement ces conversations, les enseignants doivent se former en permanence.

L'objectif est de rendre la pratique de l'enseignement plus honnête et plus complète. Nous ne remettons pas en cause la liberté académique, mais nous encourageons plutôt une réflexion sur la manière dont nos connaissances sont réduites et déformées. La liberté académique ne nous donne pas le droit d'ignorer l'intégrité, les valeurs professionnelles et les droits de l'homme. En tant qu'universitaires, nous avons la responsabilité sociale de fournir aux étudiants l'éducation complète qu'ils méritent, et non une éducation intrinsèquement raciste et colonisatrice.

L'enseignement et l'apprentissage éthiques et complets commencent par la réflexivité intellectuelle ; selon Emirbayer et Desmond (2011), la réflexivité exige que les individus s'engagent "dans des analyses institutionnelles rigoureuses des structures sociales et historiques qui conditionnent leur pensée et leur expérience intérieure". Une telle réflexivité nécessite un rappel des principes de l'antiracisme et de la décolonisation. L'antiracisme exige la reconnaissance du rôle que joue la race dans la société et la reconnaissance du fait que la réalité est construite autour de l'identité sociale, de l'emplacement et de l'expérience d'une personne. En tant qu'enseignants, nous devons nous engager activement dans ce qui est absent et manquant dans nos cours. Cela nécessite une pédagogie de la décolonisation et un éloignement de l'université coloniale. L'éducation doit être libre et reconnaître activement les récits sélectifs qui excluent le savoir, la culture et l'histoire des Noirs, des indigènes et des personnes de couleur (BIPOC).

Le cadre [d'enseignement et d'apprentissage antiracistes et décolonisés] comprend cinq domaines d'action clés. Les objectifs de chacun d'entre eux sont complétés par une série de questions qui guident les enseignants dans leur réflexion et leur rappel des stratégies antiracistes et décolonisatrices.



Dernière modification : 31 mars 2021